Biographie Thierry Nkéli Faha

Répondant au nom de Tsénuokpor Koku Nutifafa à l’état civil, Thierry Nkéli Faha est auteur-compositeur, chanteur et guitariste. Il  est né à Mission Tové au Togo le 1er octobre . Son amour pour la musique le poussa dès son plus jeune âge à chanter tous les airs populaires qu’il entendait aussi bien dans le quartier de Lomé qui l’a vu grandir grace aux groupes de chants et danses traditionnels qui y jouaient que les tubes de l’époque que diffusaient la radio et la télévision de son pays. Lorsqu’il eut quinze ans, il  commença à composer ses premières chansons et passa ses années de collégien à apprendre en autodidacte les rudiments de la guitare, un instrument dont il développa plus tard un jeu particulier reconnaissable parmi tant d’autres. Il adopta cet instrument qui devint un élément essentiel dans les œuvres musicales qu’il offre sur ses albums à ses fans de plus en plus nombreux aux quatre coins du monde.
Après avoir développé son art  en suivant des stages auprès de professionnels à Lomé (Togo) et à Cotonou (Bénin), il apprit ensuite les techiniques de prise de son et de gestion de spectacle à Accra (Ghana). Il forma son premier groupe avec lequel il se produisit dans de nombreux cabarets de la capitale togolaise.  Il enregistra son premier album intitulé <<ANAWO>> aucours de l’année 2000. Après le lancement de l’album aucours d’un concert à Lomé, il partit en tournée dans tout le Togo. Cet album comporte huit chansons dans lesquels l’artiste évoque le vécu du quotidien, l’amour entre les hommes et l’espoir entre autres sujets. Sur un mélange de rythmes du terroir togolais avec des sonorités jazz et pop, Thierry Nkéli Faha fit de ce coup d’essai un véritable coup de maître qui le propulsa au devant de la scène musicale de son Togo natal et qui fit de lui un des artistes les plus prometteurs de sa génération. La tournée togolaise qui suivit la sortie de <<ANAWO>> étant terminée, l’artiste se lança à la conquête des scènes de la sous-région ouest africaine. Il donna des concerts au Ghana, Bénin, Niger et au Burkina Faso.  Ce fut le début d’une véritable randonnée musicale internationale pour cet artiste au talent avéré qui se considère comme un citoyen du monde. De Paris, où il fit sa première scène au mythique New Morning à Hong Kong où il s’installa pendant plus de cinq années en passant par New York où il fut en résidence de création à l’invitation du metteur en scène américain Bob Wilson, Thierry Nkéli Faha aura écumé de nombreuses scènes avec ses chansons qui d’après lui  ont pour mission de rappeler les vraies valeurs de la vie.
En 2003, lors d’une résidence de création au club <<SO WHAT>> de Cotonou au Bénin, il enregistra son deuxième album <<COUP DE CŒUR>>.
Il fut invité par l’alliance française de Hong Kong pour un concert dans le cadre de la fête de la francophonie en mars  2004 où il partagea la scène avec la chanteuse canadienne Lise villeneuve.  Il enregistra la même année son troisième album <<AVANYO>> qui bénéficia d’une distribution internationale grace au contrat d’édition qu’il signa avec le label Sergent Major Company. Il entreprit ensuite une tournée asiatique qui le mena dans plusieurs villes chinoises, notamment Shanghai, Beijing, Nanjing, Wuhan, Shenzen, à Taiwan (Kaoshiung et Taipei), à Bankok (Thailande) et à Macao. Il rentra en Afrique ensuite pour une tournée et entreprit un travail de collaboration avec d’autres artistes. Que ce soit sur scène ou en studio d’enregistrement, Thierry Nkéli Faha n’hésite pas à mettre son talent au service  de ses collègues artistes tantôt comme auteur-compositeur , tantôt en tant que guitariste.
En 2005 et ce jusqu’en 2009, il devint le directeur musical et chef d’orchestre du plus grand cabaret africain de Hong Kong le <<MAKUMBA LOUNGE>>.  Il partagea ainsi son temps entre la scène du Makumba et celles d’autres lieux dédiés à la musique live de cette ville cosmopolite d’Asie, ce qui lui permit de rencontrer de grands musiciens venus des quatre coins du monde. Ainsi, entouré d’excellents musiciens, il entra en studion en 2008 pour enregistrer son quatrième album <<AKPE>>  qui sortit aussi sous le même label que son précédent disque. Le désir de découvrir de nouveaux horizons et de faire de nouvelles rencontres le poussa à déposer ses valises en Europe en 2011. Il débarqua d’abord en Espagne où il collabora avec de nombreux artistes avant de s’installer en France où il enregistra son cinquième album <<DZIDZO>> sorti en 2013.
Thierry Nkéli Faha sillonne le monde sa guitare sous le bras et chante ses chansons qui sont des odes à l’amour et la fraternité à un public de plus en plus grandissant . Entre deux concerts, il s’attèle à la composition de nouvelles œuvres de son répertoire personnel ainsi que pour d’autres artistes. Que ce soit sur scène ou dans des studios d’enregistrement , il apporte son savoir-faire partout où le besoin se fait sentir. De ses rencontres  et de ses collaborations (Lokua Kanza, Ray Lema, Jimi Hope, Fifi Rafiatou, Akofa Akoussah, Roger Damawuzan, Phil Control, Koffi Olomidé, Toto Tchilatchi, Patrick Ruffino, Ribouem etc) sont née une expérience indéniable qui font de cet artiste inspiré aux multiples facettes et conscient des réalités de son temps une référence sur le terrain des musiques du monde. Il prépare activement un nouvel album et  travaille sur plein d’autres projets artistiques.
Un mot sur l’album <<DZIDZO>>
Entre mélodies douces et rythmes légers, plutôt suggérés que joués, Nkéli Faha offre aux amateurs des musiques du monde son cinquième album DZIDZO. Enregistré dans une atmosphère intimiste, cet album confirme le talent du chanteur africain qui a décidé il ya plus de deux décennies de jouer une musique originale, qui reflète son identité de citoyen du monde sans laisser de côté la culture de son pays d’origine riche d’un patrimoine inestimable en terme de chants, rythmes et danses.
Dzidzo est un message d’espoir d’un artiste qui croit en une seule humanité.
Sur cet album, Nkéli Faha chante l’amour qui donne la vraie paix dans la première chanson Asséyé, suivie de Towo ava dans laquelle  il parle des vertus de la persévérance. La troisième chanson Africa est une ode composée par l’artiste pour célébrer ce beau continent qui l’a vu naître. La quatrième chanson  Enyo fait l’éloge de la fraternité. La gratitude est le sujet traité dans la chanson suivante Désiadé. Dzidzo le titre éponyme de l’album précède Django un morceau instrumental composé par l’artiste pour rendre hommage à Django Reinhardt, le célèbre guitariste de jazz manouche. Le disque se termine sur Agbé  qui parle de la beauté de la vie, un cadeau formidable et inestimable reçu de la nature par les humains et qui d’après l’artiste n’a de réel sens que si les humains développent le sens du partage et font preuve de bienveillance les uns envers les autres.

Laissez un commentaire sur wadjoradio.fr

commentaires

A propos admin

Ecoutez la musique Togolaise dans toutes sa diversité. Découvrez tous les nouveaux tubes sur Wadjoradio.fr, votre Webradio 100% musique Togolaise à travers le monde. Wadjo radio le N°1 de la musique Togolaise

Check Also

Biographie Lecram

Depuis quelques temps plusieurs artistes s’imposent sur le plan national et commence par s’exporter au …

Biographie Santrinos Raphael

Jeune artiste togolais âgé de 20 ans, Santrinos Raphael de son vrai nom HOUNOU Atassé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.