[ Interview exclusive O’noré]: Nous faisons le showbiz uniquement par affinité et nous faisons une très mauvaise concurrence….

À l’occasion de son retour sur le devant de la scène avec un nouvel opus, O’noré est venue nous parler de son parcours et de ses nouvelles envies…

Nom : ADABADJI
Prénom :Komlansenyo
Pseudo : honoré où O’NORÉ
Qu’es que O’noré aime dans la vie de tous les jours :La musique la joie
Qu’es que O’noré déteste :La trahison
Signe astrologique : Gémeaux
Ton plat préféré :  le foutou avec la sauce graine
Qu’es que tu aimes regarder à la télé : les clips vidéo des chansons.
Ton rêve le plus fou : réussir ma carrière.
Ton instrument préféré : la trompette et la guitare.
Ton style de femme :  les femmes de teint clair mais surtout avec de bonnes moralité.

Wadjo radio: Bonjour l’artiste à la voix sensible et suave, et merci d’avoir répondu à notre invitation, comment va ?
O’noré: C’est moi qui vous remercie, je vais bien.
Comment O’noré est arrivé à la musique raconte nous en quelques lignes ton parcours.
Je peux dire que la musique m’a choisi depuis avant que je ne sois né. Mon papa étant un des artistes bien reconnu au Togo, depuis tout petit j’ai été à ces côté il m’a formé.
Avec le temps le virus de la musique en moi a grandi et il faut que je réponds à la mission c’est ainsi que mon aventure a commencé
Pourquoi avoir choisi ce pseudo O’noré a-t-il une signification particulière ?
Honoré est le petit nom que mes parents m’ont donné après le concours les gens m’appellent Honoré du Togo et moi pour le rendre un peu plus artistique j’ai dû le transformer ainsi.
Tu as été révélé au public lors de participation au Castel live, comment tu es arrivé à ce concours de chant, raconte nous tous.
Tout a commencé en 2011 après mon retour de la côte d’Ivoire à cause de la crise, toujours à la recherche d’une ouverture musicale je suis tombé un jour sur l’annonce du concours à la télé j’ai fait mon inscription et j’ai participé au casting comme tous les autres candidats, de Lomé à cinkasé on était 2000 candidats. Et il faut un seul candidat pour aller représenter le pays.
Et après une rude compétition Dieu m’a fait grâce le choix est tombé sur moi et voilà.
C’était ton rêve de passer par un concours de chant ?
Non pas forcément j’ai toujours voulu démontrer mon savoir-faire, je me suis dit peut-êtreen participant à ce concours que j’aurai un producteur.
Nous avions suivi toute tes sorties, mais la plus marquante est celle où tu as interprété « c’est la vie » de Henri Dikongué une prestation qui a marqué les esprits, un moment pleins d’émotions, comment tu es arrivé à te fondre en larme ?
C’est juste l’émotion au vu de mon parcours.
Qu’es que Castel live opéra t’as apporté de positif et de négatif ?
Castel live opéra m’a apporté de choses positives des contacts surtout d’une très grande visibilité et j’ai gagné le respect auprès de la famille des artistes d’ici et d’ailleurs.
Mais de négatif non tout ce que Dieu fait est bon.
Après Castel live Opéra tu as sorti ton premier single « la vie est un roman » qu’es que tu véhicule dans ce morceau?
« La vie est un Roman » est un titre qui fait la sensibilisation du bon comportement que devons adopter pendant que nous vivons encore.
Moi perso je suis un admirateur de ta voix magnifique, comment tu fais pour la gardé toujours aussi mélodieuse ?
Merci pour les compliments, pour la voix je travaille toujours la voix c’est mon premier instrument je l’entretien.
Quels sont les artistes qui ont influencé ta carrière ?
Soumbil,O’nelMala, Henry dikongue,lokouaKanza.
Quel est le truc le plus fou que tu aies vu lors de Castel live Opéra dans le public?
Le truc le plus fou lors du concours, il y avait une fille qui pleurait à chaude larme et criait mon nom dans la foule j’étais surpris de voir quelqu’un pleuré à cause de moi.
O’noré a déjà fait l’objet de ragot, de rumeurs ?
Les ragots et rumeurs ne manquent pas dans notre milieu mais pas grande chose.
Que souhaites-tu pour le Togo en ce temps de grave tension politique ?
Je souhaite la paix pour mon pays mais surtout l’entente entre nos dirigeants que Dieu nous vienne en aide
Le fait d’avoir un père musicien facilite les choses ?
Non !C’est une lutte personnelle.Mais j’ai bénéficié de ces conseils quand même, Il est mon grand compagnon de lutte.
Quel lien as-tu avec la Côte d’Ivoire en général, et avec Babi (Abidjan) en particulier ?
Je ne sais comment l’expliquer la côte d’Ivoire est ma deuxième nation c’est le pays qui me forme musicalement.
En 2016 tu sors le titre « lobé lobé » plus rythmé que le précédent pourquoi ce choix ?
J’ai sorti« lobé lobé » pour prouver ma performance artistique
Les parents t’ont encouragé dans cette voix ?
Mes parents sont les premiers fans, ils m’ont toujours soutenu.
Je suis panafricain que ça soit la côte d’Ivoire où le Togo l’Afrique est un merveilleux continu ils ont le choix.
Donneras-tu envie à un touriste de visiter le Togo ou la Côte d’Ivoire ?
C’est l’Afrique qui gagne.
En préparant cette interview j’ai remarqué que tu sors un single chaque 2 ans pourquoi tu mets au tant de temps entre chaque sortie ?
Juste parce-que je n’ai pas de producteur c’est tout.
Qu’es que tu aimes le plus sans la musique, dans le métier ?
A part la musique j’aime la musique.
O’noré est-il un cœur à prendre ?
Non je ne suis pas un cœur à prendre
Les messages de soutien après ton élimination tu as plutôt fait du bien ou cela a renforcé l’idée d’une certaine injustice ?
Les messages d’encouragement et de soutien et aussi de félicitations sont une bonne chose cela montre combien de fois tu as été suivi mais après il faut faire face au travail celui de savoir que je suis un artiste qui a besoin de faire carrière. Mais malheureusement je n’ai pas eu ce vrai soutien financier aboutissant au travail et cela à croire beaucoup de choses es ce un vrai soutien ou simplement autre chose… Mais tout concourt à mon bien car j’ai Dieu qui trace mon chemin.
Comment était l’ambiance entre les candidats de l’émission ?
L’ambiance était bonne au départ c’était bizarre, il y avait l’esprit de compétition ensuite la famille et a pris le dessus.
Quels conseils donnais-tu à tes jeunes frères ou sœurs qui veulent suivre te n’es pas en voulant participer à tel concours de chant ?
Juste de savoir que souvent ces concours ne sont pas faits pour être remporté forcément mais savoir que c’est une ouverture une chance de prouver son savoir-faire aux yeux du monde.
Quel regard portes-tu sur les jurys ?
Les jurys ont juste fait leur boulot se sont des humains on y peut rien.
Tu vis depuis un moment à Abidjan, qu’es que tu trouves que les ivoiriens font de mieux que les togolais en matière de  showbiz?
Les ivoiriens font le show et aussi le biz pendant que chez que à Lomé on fait que le show mais pas le biz où le business.
Nous faisons le showbiz uniquement par affinité et nous faisons une très mauvaise concurrence.
Qu’es qui manque à cette musique togolaise pour qu’il puisse voler de ses propres ailes ?
Rien ne nous manque nous avons de la matière mais juste un changement de comportement de mentalité et d’être professionnel.
Admires-tu des artistes togolais plus récents, conseil nous 3 artiste que tu écoutes en ce moment ?
Oui J’écoute souvent tous ces artistes qui font du bon boulot parce qu’ il y en a pleins qui bossent bien et dur.
Tu poses souvent avec une trompette à la main tu as pris des cours de trompette ?
J’ai appris à jouer de la trompette depuis 1995.
As-tu su rapidement quelle direction tu souhaitais prendre dans la musique ?
Je savais ce que je voulais faire reste seulement à avoir les moyens ou quelqu’un qui croit en mon talent.
C’est important en tant qu’artiste de savoir jouer un instrument de musique ?
Si si vraiment important et même de savoir lire et écrire de la musique et c’est mon cas d’ailleurs.
O’noré est croyant ?
Oui
Depuis que tu as commencé ta carrière tu n’as toujours pas fait une collaboration avec un artiste togolais, il y a-t-il une vraie de ce choix ?
Non ce n’est pas ça juste que chez nous y’a une mauvaise concurrence sinon en 2012 je suis celui-ci qui a eu plus de visibilité mais … C’est vu autrement en plus les featurings aussi demandent beaucoup de choses.
Quand tu chantes, tu es habité, du coup, là, je te vois dans l’exercice de l’interview et je te trouve sage, voire timide. Tu es plutôt timide de nature ?
Je ne suis pas timide mais plutôt sage.
« Alléluia » ton prochain single est sorti officiellement le 15n décembre pour quoi tu as choisi ce titre et qu’es que ça véhicule ?
Ce titre n’est qu’un signe de reconnaissance envers mon créateur pour ce qu’il a déjà fait pour moi car il compte confier de grandes choses.je devrais le faire depuis alors on peut dire que je rectifie le titre avec « ALLÉLUILA ».je suis l’héritier de la grâce.
O’noré est-il un cœur à prendre ?
Non je ne suis pas un cœur à prendre
Nous avions eu l’occasion d’écouter en avant-première « alléluia » ça déménage musicalement et vocalement, Kerozen t’as inspiré sur ce titre ?
Merci pour la remarque,Kerozen m’a inspiré je peux dire oui mais sauf que c’était ma vision depuis mais c’est un bon chanteur j’aime son style.
Quel accueil tu attends de tes fans pour ce titre ?
Qu’ils soient satisfaits ils m’ont toujours aimé alors le moment est arrivé qu’ils me le prouvent.
On retrouve sur tes flyers Jane Salvi production et MyzikAfrica parle nous de ces deux structures.
J’ai signé une production avec ces deux structures.
Où puises-tu ton inspiration ?
Des vécues de la vie quotidienne.
O’noré vit-il de sa musique ?
Plus ou moins. Mais j’y crois
Nous sommes en fin d’année quels seront tes vœux ou remarques à l’équipe de wadjoradio?
Je vous souhaite le meilleur dans vos activités la santé à tout le personnel vous faites du bon boulot.
Quand tu ne chantes pas, raconte-nous une tes journées type ?
Je fais aussi des créas je suis infographe
O’noré nous sommes à la fin de cette interview, s’il y a une question que tu souhaites que je pose ça serra laquelle ?
Je pense qu’on a presque fait le tour.
Tes projets à venir à court et long terme.
J’ai une date à honorer le 31 décembre un concert privé au côté de King Mensah.
À long terme il faut que j’obtienne mon certificat au conservatoire de musique le reste c’est Dieu qui décide.
A court terme c’est la promotion de « ALLÉLUILA ».
O’noré est-il présent sur les réseaux sociaux ?
Oui ma page Facebook :onoreofficiel Ma chaîne youtube : onoreofficiel Instagram : onoreofficiel.
O’noré merci de m’avoir consacré ton temps se fut pour moi un moment de pur enjaillement comme on le dit chez les ivoiriens, le mot de la fin est pour toi.
L’homme n’a pas le dernier mot c’est Dieu, merci à vous, merci à Jane salvi Production et à Myzik qui ont décidé de me faire confiance et un grand merci à l’équipe qui me travaille avec moi.

Laissez un commentaire sur wadjoradio.fr

commentaires

A propos admin

Avatar
Ecoutez la musique Togolaise dans toutes sa diversité. Découvrez tous les nouveaux tubes sur Wadjoradio.fr, votre Webradio 100% musique Togolaise à travers le monde. Wadjo radio le N°1 de la musique Togolaise

Check Also

[Audio] Interview exclusive: Fredo dadson revient sur l’affaire d’escroquerie de Tevi Lawson(Bowyrude)

De passage dans notre studio, l’artiste FREDO DADSON  nous l’avons interrogé sur sa carrière et …

Interview Nkeli Faha : J’ai décidé de faire une musique qui marque les esprits…

Nkéli Faha mec plutôt cool, en plus d’être très courtois et aimable au cours de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.