Togopapel

Concert Togo sur scène tops et flops

togopapel

Semi-déception parce que c’était la première fois qu’on voyait une telle scène qui rassemble une belle brochette  de talents 100% made in Togo, c’était l’occasion  pour certains artistes comme Keli le fils d’Agboti de convaincre  son public… et parce que j’ai entendu snaky, djafason et Dyana  en live… mais voilà, le manque de sympathie du personnage gâche un peu tout…retour  les différentes réactions:

On se fout de la gueule de nous au Togo.
Il s’appelle BIENVENU.

bienvenu de bv

retenez bien ce nom. L’un des pire auto proclamé “Promoteur Culturel” que le Togo ait pu avoir.
Ce gars, et sa structure Afrocom ne doit plus rien organiser au Togo.
Je parle au nom de tous les togolais y compris les artistes et les mélomanes.
Ce BIENVENU doit être rayer du showbiz togolais. Ce n’est pas la première fois qu’il organise un évènement dans l’intention d’arnaquer les gens.
Tu organises un évènement, tu mets “Sous le haut patronage de son excellence Faure Essozimna Gnassingbé” et tu ne veux pas payer les artistes?
De la gueule de qui, veut – il se foutre?
Cher public togolais,
Au nom de tous les artistes togolais présents à cet évènement, j’aimerais vous présenter une excuse ce matin.
Tout le désagrément causé hier n’est dû qu’à une décision unanime prise par les artistes avant de monter sur une scène organisée par ce BIENVENU de AFROCOM, le même qui nous a tous blagué avec une histoire sans tête ni queue (affaire Kofi Olomidé).
Je vous rassure que ce gars, ce plaisantin de BIENVENU vient de se foutre de la gueule des togolais (public comme artiste), pour la dernière fois de toute son existence sur terre.
Chers frère et soeurs togolais, pour votre propre bien,
Si vous entendez encore parler d’un événement organisé par un BIENVENU ou une structure dénommée AFROCOM, ne financez pas, ne participez pas, n’y allez pas.
A bon entendeur…

#FuckTogoSurScène
#BienvenuArnaqueur
#Team228

https://www.facebook.com/Togohiphop/

Les propos de Kanaa artiste

LES CONCERTS AU TOGO, DE VRAIS THRILLERS
De vrais thrillers, oui! L’épisode 2 c’était hier au stade municipal de Lome, le Togo était censé être sur scène ! Toutes mes excuses aux Djantas qui etaient venu me voir sur scène! Une mise au point est necessaire, ne serait-ce que par respect pour ceux qui ont fait le déplacement pour nous voir! Les promoteurs véreux doivent comprendre que l’époque où les artistes acceptaient qu’on leur marche dessus est révolue !
Tout commence déjà avec le spot vidéo promo teasing du concert, ou ils ont utilisé les images de mon clip #QqnjvRemix sans qu’il n’y ait aucun accord ni même contact avec eux. Mon management a donc entrepris de les contacter pour négocier un contrat. Au final, on s’est entendu sur un cachet plus symbolique que reflétant ma réelle cote sur le marché. Nous avons exigé de toucher une avance pour matérialiser le contrat “verbal”. Notre contact direct, Mr Hughes (Taxi Fm) nous a signifié que c’est seulement les artistes mobilisés pour la promo de l’événement qui touchent des avances. Les autres auront leur cachet dés qu’ils finissent leur prestation le jour du concert. Mon manager n’était pas d’accord, et voulait qu’on laisse tomber. Mais comme je connaissais personnellement Hughes, j’ai convaincu mon manager en lui expliquant que “c’était mon gars sûr”, et que Hughes ne pouvait pas nous permettre de faux coups.
Le jour du concert, ce samedi 13 Août, mon manager StraussTom et celui de Fuga Boy, Eden étaient au terrain à 15h pour checker l’ambiance et régler les détails de l’organisation avant que nous on arrive. Notre contact direct Mr Hughes, étant devenu injoignable, Strauss & Eden se sont rapprochés du promoteur lui-même Bienvenu Afrocom pour s’enquérir de la situation et des cachets. Ce dernier leur a signifié que c’était Hughes qui était en charge de nous solder. Et pourtant, ce dernier n’était pas au stade à une heure ou il était censé y être, pire son téléphone était éteint, nous laissant dans le doute total. Il faut dire aussi que nous n’avions aucune confiance en le promoteur du spectacle, vu qu’il avait la réputation d’arnaquer les artistes.
Jusqu’à 20h aucune solution n’avait été trouvé. Il y’a eu coupure de courant au stade, puis ensuite arrêt de la sono (parait il que eux aussi n’avaient pas touché une avance).
Nos managers et d’autres artistes refusent donc de monter sur scène s’ils ne touchent pas en totalité leur cachet, parce qu’il n’y avait aucune garantie que ce serait fait à la fin. A 23h, dégoûté, j’ai repris le chemin de la maison. Au final ils nous proposaient de toucher la moitié de notre cachet initial après la prestation, et s’engageaient à nous solder après.
Pour mon management et moi, c’est un gros foutage de gueule et une escroquerie! Mon nom a été utilisé dans la promo de l’événement, j’ai ramené du public, dois-je monter sur scène avant de toucher la moitié du cachet? J’ai en principe automatiquement droit à une avance, au pire être soldé après la prestation ! Hier, c’était un désordre sans précédent dans l’histoire des Évents au Togo! Organiser un concert, c’est un bizness et il faut des experts à chaque poste, pas des amateurs, surtout que ce concert c’était le “TOGO SUR SCÈNE”. Ce promoteur devrait être convoqué devant le ministre de tutelle et fournir des explications, ce promoteur devrait nous dédommager pour l’exploitation de notre image. Jusqu’à quand allons-nous continuer à accepter qu’on nous marche dessus? Ils n’ont pas l’air de comprendre, nous allons donc nous durcir.
KanAa

togopapel

Réaction d’un des collaborateurs du concert Hugue Attipoe ( animateur Taxi Fm)

L’ignorant Hugue Attipoe a parlé !
Regardez comment on peut être immature et ignorant dans un monde professionnel
“TOGO SUR SCENE ET AME TOTOA : AU Coeur de deux grands rendez vous les 13 et 14 Aout 2016: Ma part de vérité
L’environnement culturel togolais a besoin de se débarrasser des pesanteurs et des préjuges pour évoluer. Les gens se croient supérieur ou en faisant une chanson qui sont relayes sur quelques radios se voient pousser des ailes mais quel est le travail qui est fait derrière pour assainir l’environnement. Un artiste sans scène n’est rien pour mesurer son auditoire, mesurer sa cote de popularité auprès de son public et c’est en cela nous avons apprécié la louable initiative du concert de Togo sur SCÈNE et œuvré pour sa réalisation. Un beau plateau, une communication de plus de deux mois et un public qui a répondu à l’appel. Une scène offerte gracieusement pour les monstres sacrés de la musique togolaise, que dis -je les redoutables du 228 qui ont brille par leur attitude de désertion. Un artiste doit il attendre à la maison que l’organisateur l’appelle en plein concert pour venir chanter. Une attitude de boycott insensée surtout que la moitie des loups du 228 programme sur cet événement ont pris la moitie du cachet. Les artistes ont -ils tous la même cote pour ose faire une comparaison en termes de pedigree et d’aura?
Partout dans le monde les cachets des artistes varient en fonction de ces critères sus mentionnes plus haut. Dommage que la fête a été gâchée parce que l’organisation a eu du plombs dans l’aile, des faux frais, une situation crée pou gâcher la fête et une fronde au milieu de cet événement que je peu qualifier de ” coup monté “.
En priant ou voire en suppliant un staff de chanter lors d’un concert sans pour avoir pensé formaliser la collaboration à travers un contrat de prestation est suicidaire. Chers artistes et staffs, mettez du professionnalisme dans le travail.
Le compteur est remis a zéro et d’ici décembre, on verra combien se scène seront offertes à nos chers “meilleurs artistes du 228″, les donneurs de leçon. Il faut comprendre la situation dans laquelle végète la culture togolaise. Un jeune promoteur est oblige de frapper à toutes les portes, évidemment que les réseaux ont tous les moyens pour organiser leurs événements mais si vous tuez l’envie de ces jeunes de vous promouvoir, vous serez les seuls responsables de la décadence.
C’est en cela que je reviens sur l’événement de Dimanche AME TOTOA 2016. Un plateau de rêve avec Chidima, Kollins et les Toofan. Nos chers amis talentueux du 228 ne figurent pas sur le plateau. Ici c’est la crû, la cour des grands.
Quelque soit l’erreur d’un jeune promoteur, aidons le à grandir.
Continuez par tirer sur l’ambulance, on va recommencer par promouvoir les artistes étrangers. Nous seront les seuls responsables de la situation. La médisance et le dénigrement ne nous apportera que malheur.
Vive le 228
vive la culture togolaise
Attitude positive.
Hughes Attipoe”
#IgnorantHugueAttipoe
#FuckTogoSurScène
#BienvenuEscroc

Quelques photos du concert.

[unitegallery tg]

Éléments recueillis par Hélène pigiste wadjo radio

A propos admin

Ecoutez la musique Togolaise dans toutes sa diversité. Découvrez tous les nouveaux tubes sur Wadjoradio.fr, votre Webradio 100% musique Togolaise à travers le monde. Wadjo radio le N°1 de la musique Togolaise

Check Also

La musique togolaise croule sous l’ennui, l’uniformité et la médiocrité

Depuis le succès considérable de King Mensah et sa semi-retraite béninoise,  chacun  se prend pour …

[Communiqué] Reponse des artistes indignés suite à la répartition des droits d’auteurs et au propos injurieux du DG de BUTODRA

Le 18 janvier 2019 aux alentours de 10h, lors de la présentation des vœux des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.