Togopapel

Iterview Valentine Alvares: Je suis encore trop jeune mes bébés sont mes chansons..

togopapel

Nom : ALVARES
Prénom : Valentine
Origine : togolaise
Age : 21
Déteste : l’injustice
Aime: la fraternité
Ecoute : tout sauf le heavy métal
Regarde : les chaines musicales (trace, africabox, bblack).
Plat préféré: la salade verte avec un steak, je prépare aussi la pate et la sauce gombo.
Un rêve pour ta carrière : que ma musique plaise à l’étranger dans tous les pays francophones.
Bonjour Valentine, comment va la douce voix? Très très bien.
Pourquoi avoir choisi de garder ton nom a l’état civil, c’est plutôt pour rendre un hommage aux parents?
ça sonne bien non? Alors voilà pourquoi.
Les parents sont fiers que tu gardes ca?
Ils sont surtout très fiers de mon début de carrière.
Si tu devais nous parler de toi… que dirais-tu ?
La prochaine chanson que je vais sortir dans quelques jours parle de moi et de mon enfance. Je dirais que la vie au Togo n’est pas facile pour la plus part d’entre nous je n’échappe pas a cette règle même si j’essaie de garder le sourire.
Comment tu es arrivée à la musique, une transmission de parents?
En quelque sorte j’ai beaucoup chantée avec ma mère à l’église c’est là que j’ai pris gout au chant.
Qu’es que tu chante dans tes morceaux plus tes vécus? 

Ma vie de tous les jours le quotidien d’une jeune togolaise, les peines et les joies.

Le titre «osons » est une très belle ballade, nous osons savoir le message qui tu véhicule dedans!

Il y a un message caché derrière cette chanson d’amour ? Pour réussir il faut oser dans tous les domaines.
Quels sont les artistes qui t’on influencés?
Flavour, beyonce, lokua kanza pour ne citer qu’eux, j’aime aussi Goldmann et Cabrel.
Qui sont ceux qui t’on vraiment poussés à faire de la musique le petit ami, les parents…?
Ma boite de prod, à présent, c’est eux qui m’ont découverte.
Comment tu t’inspires pour écrire tes chansons?
Des influences plus mon vécu. Mes paroles sont comme un journal intime
Quand tu ne bosses pas artistiquement parlant, as-tu d’autres loisirs pour te détendre ?
Tout tourne autour de la music, mais j’aime beaucoup  cuisiner et voyager, même si je n’ai pas encore fait le tour du monde
Que penses-tu apporter de plus par rapport aux artistes féminines du moment ?
Peut être que je ne cherche pas à ressembler  aux autres, je fais mon style ça passe ou ça casse.
Avec ton single « je pars », tu proposes quelque chose de différent à ton public. Pourquoi ?
J’ai appelé ça « une parenthèse acoustique », je voulais quelque chose d’épuré comme Cabrel par exemple mais avec la chaleur africaine,  je ne veux pas m’enfermer dans un style, le zouk par exemple.
Dans les couplets du titre « Radio Africa » , ta voix nous renvoie aux meilleurs heures du r’n’b des années 2000. Que penses-tu de cette comparaison ?
Rire…c’est un peu retro en effet c’était mon humeur du moment avec les sons que j’écoutais.
Aussi, aspires-tu à embrasser une carrière plus r’n’b/pop ?
Mon objectif est de créer un style qui m’est propre un son à moi qui s’inspire de toutes les musiques que j’aime et des expériences que je vis.
N’as-tu pas peur de perdre certains de tes fans principalement passionnés de zouk à force de changer d’univers musical?
Oui surement !!!Mais j’ai besoin de m’ouvrir à d’autre public notamment en Europe.
Comment en es-tu arrivée à travailler avec un producteur aussi côté, qui a notamment collaboré avec pas mal d’artiste, c’est ton coté sexy power ?
Voila j’ai jouée de mon charme (rire), plus sérieusement c’est lui qui est venu me chercher et il a cru en moi.
À quand un album? Quelles couleurs aura-t-il ?
On a décidé de travailler single par single pour créer ce fameux style Alvares, au dixième single on sort l’album avec deux ou trois inédits en plus, couleur patchwork,
Le prochain single c’est pour bientôt? Qu’es que tu réserve à tes fans?
Une belle ballade africaine qui raconte la vie d’une petite togolaise ses difficultés et ses rêves.
Parlons maintenant musique avec un grand M… joues-tu d’un instrument de musique ?
Je joue un peu de piano et je suis très douée en percussions (djimbé).
Qu’est-ce qui est le plus dur dans ce métier d’artiste?
Pouvoir exprimer mes sentiments par la music les textes et la voix, rêver qu’un jour quelqu’un m’écoute dans une banlieue de Hambourg et me comprenne.
As-tu de bon rapport avec les autres artistes togolais?
Pour l’instant je suis la petite donc ils ne me calculent pas trop moi j’ai beaucoup de respect pour almok et j’admire les toofan et bien sur le grand maitre King menssah.
As tu un message a leur fais passer?
Vous ouvrez la voie je vous suis.
Valentine est elle maman?
Non !! Je suis encore trop jeune mes bébés sont mes chansons.
Ca t’arrive d’aller applaudir les autres artistes?
Oui parfois, j’ai vue almok sur scène elle assure.
Ca t’arrive de sortir en boite et de zouker?
Oui mais je danse a la maison je ne vais pas en boite.
Qu’es que tu déteste chez un homme?
Je passe.
Parles-tu une langue du Togo? Si oui une phrase a tes fans.
moulon mi.
A part la musique Valentine fait quoi?
Année sabbatique pour me consacrer a la music.
D’où te viens cette maîtrise de parler plusieurs langues parfaitement?
C’est gentil !!!!!Mais je parle un peu anglais
Un peu mina un peu français.Récemment on t’a vu sur scène dans le nord du Togo plus précisément a Kara, ton énergie sur scène est assez impressionnante, es-tu comme ça dans la vie de tous les jours (hyperactive)? Et quel est ton secret pour garder toujours cette pêche?
C’est sympa oui je suis une boule de feu, j’ai souvent le sourire mais quand quelque chose me déplais je me repli sur moi-même et là pas question de m’adresser la parole.
Pour un premier opus, on remarque une grande maturité et un professionnalisme bien présent, à quoi cela est dû?
Le destin sans doute quelque chose en moi qui apparait quand je chante.
Comment s’est passé ton premier show à Kara? Que penses-tu du public Togolais?
J’ai adore cette relation avec le public
Quels seront tes futurs projets?
Je préfère me consacrer à l’écriture de mes chansons avant de me lancer vraiment dans l’arène.
Plutôt Almok ou Dyana ?
Les deux.
Sinon, quel effet cela fait d’avoir été interviewer par un blog de musique urbaine Togolaise?
C’est impressionnant mais c’est long::)
Quel sera ton dernier mot pour convaincre les réticents d’aller découvrir ton univers musical?
Leur dire que je ne suis pas enfermée dans un style et que je chante avec mon cœur.
Valentine Alvares est elle présente sur les réseaux sociaux?
Je suis présente sur Facebook sous mon nom, Valentine Alvares
Merci Valentine de nous avoir reçue chez toi et merci pour la disponibilité, un très bon moment de partage en tout cas même si c’était long. Un dernier message à tes fans de part le monde.
A mes fans je leur dirais de rester à l’écoute je leur  prépare beaucoup de surprises.

A propos admin

Ecoutez la musique Togolaise dans toutes sa diversité. Découvrez tous les nouveaux tubes sur Wadjoradio.fr, votre Webradio 100% musique Togolaise à travers le monde. Wadjo radio le N°1 de la musique Togolaise

Check Also

[Communiqué] Reponse des artistes indignés suite à la répartition des droits d’auteurs et au propos injurieux du DG de BUTODRA

Le 18 janvier 2019 aux alentours de 10h, lors de la présentation des vœux des …

[ Interview exclusive O’noré]: Nous faisons le showbiz uniquement par affinité et nous faisons une très mauvaise concurrence….

À l’occasion de son retour sur le devant de la scène avec un nouvel opus, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.